Ouvrir un tiers-lieu : Mode d’emploi simplifié

Avant d’ouvrir les portes du futur tiers-lieu « pôle de vie sociale », il y a quelques étapes incontournables qui vont permettre à ce site d’avoir un socle solide et donc de durer dans le temps. Explication sur le processus de fabrication d’un tiers-lieu à Durtal.

Étape 1 : les citoyens tu consulteras

De nombreux citoyens étaient présents à l’atelier de septembre dernier, à avoir des envies et des besoins, à imaginer tout ce qui pourrait faire vivre ce lieu et le rendre convivial, utile et accessible à tous. Un bouillonnement d’idées posé sur papier. Pour concrétiser ces projets et faire ce qui s’appelle une configuration du lieu, la municipalité est aidée par Cap tiers-lieux, des spécialistes du montage de ce genre de projet. Ainsi, le comité consultatif* du pôle de vie sociale peut suivre pas à pas leurs conseils pour faire que cette graine qui fut un jour une idée de lieu partagé devienne un vrai lieu de vie avec une organisation, un statut, une programmation…

Étape 2 : le positionnement tu définiras

Ce lieu est pensé, suivi, discuté par un comité consultatif*. Pour rappel ; 6 citoyens 6 élus et 1 chargée de mission composent ce comité. Depuis le début de l’année, nous avons visité des tiers-lieux, envisagé ce que pourrait être celui de Durtal, réfléchi aux besoins complémentaires sur la ville. Ensuite, cela a permis de poser des critères de réussite propres à ce lieu. Et de définir un positionnement pour encadrer le tiers-lieu. Il est apparu que ce lieu reposait sur plusieurs piliers qui ont été décortiqués ensemble avec toujours le soutien constructif des consultants de Cap Tiers-Lieux. Cette définition a été partagée ICI.

Étape 3 : Les porteurs de projets tu activeras

Durant 3 ateliers, des porteurs de projets en place ou émergents, entrepreneuriaux ou citoyens se projetant dans le futur pôle de vie sociale se réunissent pour préciser leur projets et partager leurs idées avec d’autres créateurs. Cela a permis de créer un collectif composé de potentiels acteurs du lieu, mais aussi de bénévoles souhaitant prendre part à l’aventure. Au gré des animations de Cap tiers-lieux, les aménagements du site ont été au cœur des discussions afin de dessiner des espaces à la fois transitoires et répondant aux besoins variés des porteurs de projet.

Il reste encore des étapes avant d’aboutir à un projet structuré qui pourrait répondre à la fois aux besoins des citoyens et aux orientations souhaitées par la municipalité. Ces épisodes seront publiés régulièrement pour informer des évolutions du projet.

Les étapes de l’accompagnement Cap Tiers-lieu

*Le Comité Consultatif est un espace de dialogue qui contribue à :
• Permettre à la démocratie participative locale de s’exercer dans un cadre constructif et efficace.
• Associer les habitants en sollicitant leur expertise d’usagers sur le projet de tiers-lieu appelé aussi pôle de vie sociale.

Aller en haut de la page